Soutenance de thèse de Doctorat es Sciences de Gestion de Madame Laetitia CONDAMIN

La soutenance de thèse de Doctorat es Sciences de Gestion de Madame Laetitia CONDAMIN a eu lieu le mardi 3 juillet 2018 au CEPE-IAE, Université de Poitiers, Angoulême.

« QUELLES CONDITIONS DE POSSIBILITE POUR UNE PRATIQUE MARKETING ETHIQUE ? Analyse des registres de justification mobilisés par les managers de produits agroalimentaires consommés par les enfants. »

La composition du jury était la suivante :

  • Mme Valérie NICOLAS-HEMAR – MCF-HDR, Université de Paris Sud (Rapporteur)
  • Mme Laure LAVORATA – Professeure, Université de Reims Champagne Ardenne (Rapporteur)
  • M Pierre-Louis DUBOIS – Professeur émérite, Université de Montpellier (Suffragant)
  • M Yvon PESQUEUX – Professeur, Conservatoire Nationale des Arts et Métiers Paris (Suffragant)
  • Mme Valérie-Inés de LA VILLE – Professeur, Université de Poitiers (Directeur de thèse)

Après en avoir délibéré, le jury a décerné le grade de Docteur es sciences de Gestion de l’Université de Poitiers à Madame Laetitia Condamin avec la mention très honorable à l’unanimité.

Résumé de la thèse :

« Les enjeux de santé publique attachés à l’alimentation, en particulier en ce qui concerne les enfants ne cessent de croître et la responsabilité de l’industrie agroalimentaire est régulièrement mise en cause par les pouvoirs publics, les médias et l’opinion publique. La thèse interroge la manière dont les acteurs du marketing agroalimentaire s’emparent de ces enjeux à travers une analyse en profondeur des représentations, discours et justifications qu’ils émettent à propos du marketing éthique.

Cette recherche se fonde sur quinze interactions entre le chercheur et un manager marketing de produits alimentaires consommés par les enfants. Ces entretiens approfondis, enrichis de techniques de recueil spécifiques, ont été réalisés dans un objectif de révéler la pluralité des managers interrogés et de dépasser les discours convenus. L’analyse a été conduite à un double niveau : une approche compréhensive a permis de faire émerger les ressources argumentaires mobilisées par les managers pour faire advenir un marketing éthique et une approche fondée sur l’analyse de l’interaction chercheur-manager a permis l’exploration des tensions et arbitrages opérés par les managers.

La discussion de ces résultats soulève la nécessité de repenser l’éthique marketing à l’aune de la figure de l’enfant et de l’imaginaire dont ce dernier est investi, pour aider le praticien marketing travaillant sur cette cible à affronter un flux d’émergences éthiques sans cesse renouvelées. Réalisée dans le cadre de la reconversion professionnelle vers le métier d’enseignant-chercheur après une carrière de cadre marketing, la thèse s’ouvre sur l’interrogation des enjeux propres à l’enseignement de l’éthique et du marketing. »